Accueil Rubriques Aéromédecine Attention les yeux!
Attention les yeux! Imprimer Envoyer
Écrit par Dr Patrick Duchesnay   
Vendredi, 25 Janvier 2008 22:45

Les yeux sont indispensables pour la conduite du vol. Il convient donc d’en prendre soin et de les protéger.

Quand on a une bonne vue, on doit tout faire pour la conserver, à court et à long terme. Quand on a une correction optique, mieux vaux choisir la mieux adaptée à la pratique du vol à voile.

Les normes françaises imposent une vision à chaque œil de 7/10 au moins avec correction. Une vision du relief et un bon champ visuel sont également exigés. Le Daltonisme (mauvaise perception des couleurs) n’est plus un obstacle pour le pilote de planeur.

  • Si vous avez 10/10 ou plus (si, c’est possible), protégez vos yeux des rayons ultraviolets nocifs pour le cristallin et la rétine : mettez les à l’ombre (bob) et filtrez les UV par des verres teintés gris vert. Les verres jaunes accentuent le contraste et vous montrent mieux les pompes, mais ils ne protègent pas du plein soleil. N’oubliez pas de protéger vos yeux en dehors du vol. C’est trop bête de léser un œil au cours de travaux de ponçage ou de meulage…
  • Si vous avez besoin de lunettes :
    • vous êtes jeune et myope (ce qui n’est pas incompatible) et vous êtes fou d’avions militaires, ne vous faites pas opérer de votre myopie : les antécédents de chirurgie réfractive sont une cause d’inaptitude à l’admission militaire. Il n’est pas délivré de dérogation!
    • En aviation civile classe 1 (professionnels) ou classe 2 (loisirs) une dérogation est possible sous certaines conditions.

La correction optique doit être comprise entre –5 et +5 dioptries. La presbytie (vision de près) doit être corrigée. Les lentilles, quand c’est possible, offrent une meilleure vision, car n’amputent pas le champ visuel.

Quoiqu’il en soit, les lunettes solaires sont obligatoires, corrigées ou non. Chacun trouvera la paire de lunette avec laquelle il est à l’aise et trouvera le meilleur compromis en sachant que la paire idéale aura :

  • une monture ventilée pour éviter la buée
  • une surface de verre suffisante pour permettre un bon champ visuel
  • des verres organiques (incassables)
  • un filtre UV efficace
  • un traitement anti-rayures et anti-reflets de la face interne (pour éviter l’éblouissement par l’arrière)
  • le luxe : des verres à absorption dégradée (très absorbants dans le tiers supérieur avec une diminution progressive vers le bas)


Ayez l’œil et le bon !

Bons vols à tous

Docteur Patrick Duchesnay

 

 


A découvrir sur le web, le site de l'association des pilotes handicapés visuellement : "Les Mirauds Volants".

 

Mise à jour le Vendredi, 25 Janvier 2008 23:20
 
Copyright © 2018 Comité Régional de Vol à Voile de Bretagne. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
Bannière
Bannière
 

Partenaires